Actualités, Conseils et annonces immobilières à Trappes
4 Avr

Votre agence immobilière de Trappes vous rappelle qu’il est plus facile d’acheter un bien immobilier en 2021

Vous êtes à la recherche d’un bien immobilier à Trappes ? Conséquence de la crise économique et des très faibles taux d’emprunt (1,14% toutes durées confondues), les banques sont actuellement de plus en plus élitistes dans la distribution des crédits immobiliers. Heureusement, il y a quand même des bonnes nouvelles !

En 2021, les banques ont en effet des objectifs de production de crédit élevés dans un marché moins dynamique qu’il ne l’était en début d’année dernière ce qui devrait les amener à continuer à proposer des taux attractifs pour attirer de nouveaux clients avec même des réductions de taux qui peuvent encore être proches des records pour les meilleurs profils !

Et, depuis le début de l’année, on remarque une légère détente sur les conditions d’octroi de crédit, dont le degré varie néanmoins d’une banque à l’autre. Désormais toutes les banques acceptent d’aller jusqu’à 35 % d’endettement, assurance incluse… Ainsi, grâce à la hausse du taux d’endettement, un couple avec 5000 € de revenus nets par mois peut rembourser chaque mois 100 € de plus (1 750 € de mensualité, contre 1650 € à 33 % d’endettement). Avec des taux passés de 1,70 % sur 25 ans en février 2020 à 1,40 % actuellement – (+ 0,30 % d’assurance), il peut ainsi emprunter 417 000 € assurance incluse contre 380 000 € il y a un an, soit 37 000 € de plus !

Vous avez un bon dossier, vous êtes un bon profil ? C’est une bonne chose, car « certaines banques acceptent de prêter à nouveau plus de 100 % de la valeur du bien, sans apport personnel donc, mais uniquement aux emprunteurs qui ont des revenus élevés, une épargne après projet ou à certains jeunes à fort potentiel, précise Julie Bachet, porte-parole de Vousfinancer. Le passage de la marge de flexibilité de 15 à 20 % de la production des banques a réellement un impact, mais surtout pour acheteurs de leur résidence principale et primo-accédante, très peu pour les investisseurs, comme recommandé par le HCSF.»

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée